Séminaires 2019-2020

Techniques au Top
• Techniques émergentes appliquées au monde de la recherche en histoire et archéologie •

2019-2020 – vendredi de 14 h à 16 h
Inha – 2 rue Vivienne – 75002 Paris  Campus Pierre et Marie Curie 4 place Jussieu 75005 Paris

_________________________________

Programme 1er semestre 2019-2020 ↵

Programme 2d semestre 2019-2020

Dans la continuité des séminaires proposés en 2017-2018 et 2018-2019 sur les perspectives qu’offrent aujourd’hui le développement et/ou l’émergence des nouvelles technologies numériques – miniaturisation des outils, visualisation et manipulation à distance, bases de données et nouvelles pratiques collaboratives – comme outils non invasifs adaptés et appliqués aux recherches archéologiques, une nouvelle formule naît de la collaboration entre plusieurs membres de l’Umr Orient & Méditerranée :

  • Agnès Charpentier (Islam médiéval)
  • Fabienne Dugast (Antiquité classique et tardive)
  • Julie Masquelier-Loorius (Mondes pharaoniques)     
  • Elisabetta Neri (Monde byzantin)

Partant du constat que la recherche en histoire et en archéologie se développe aujourd’hui à la fois dans l’interdisciplinarité et les nouvelles technologies, nous proposons une formation aux méthodes et techniques émergentes appliquées au monde de la recherche en histoire et archéologie, axée à la fois sur un apprentissage multidisciplinaire, sur les archéosciences et sur l’utilisation des technologies numériques – optimisation des ressources, photogrammétrie, géomatique, réalité augmentée.

♦ Objectifs et argumentaire

L’objectif de ces séminaires vise avant tout à décloisonner les disciplines afin d’optimiser aussi bien les ressources primaires que l’exploitation des résultats de la recherche, qu’il s’agisse de l’apport d’une discipline particulière (archéométrie, géophysique, géomorphologie), de fonctionnalités attributives d’un logiciel ou d’un appareil (en photographie ou en DAO, en traitement et analyse de données), ou encore de plateformes web en développement actuel (pour répondre notamment à la volonté d’« Open Science » ou de « Creative Commons » de nos tutelles).

Les séances se veulent ouvertes et en constante évolution, notamment grâce à une démarche volontaire de veille constante aux nouvelles approches et technologies en humanités numériques. Elles ouvriront notamment sur :

  • la connaissance des techniques employées dans un domaine et le point sur les nouvelles technologies ;
  • la découverte des techniques innovantes et de leurs applications dans les différents champs d’investigation ;
  • le choix de la technique par rapport aux exigences et aux contingences ;
  • l’adaptation de la technique à l’objet d’étude ;
  • l’optimisation des résultats grâce à la constitution d’un réseau de spécialistes ;
  • l’efficacité de chaque démarche.

Déroulement des séances

Les séminaires proposeront des séances mensuelles de 2h, en alternant des présentations théoriques et des interventions plus pratiques : retours d’expérience, ateliers d’activités pratiques, visites de laboratoires spécifiques.

Les intervenants présenteront leurs approches en fonction des problématiques posées, du matériel à disposition, du temps imparti, du support, mais également des autorisations nécessaires. A partir d’études de cas, ils pourront présenter les avantages et les inconvénients des solutions envisagées pour la conservation et la préservation des données.

Tout au long de la formation, les participants pourront exposer les problèmes auxquels ils ont été confrontés et les solutions qu’ils ont employées pour y faire face. Les discussions permettront de renforcer leurs facultés d’adaptation à une mission par l’acquisition de savoirs et de savoir-faire indispensables au bon fonctionnement de celle-ci, ainsi que par la prise de conscience des limites de nos actions que l’appel à des spécialistes permet de pallier.

♦ Thématiques abordées

  • Imagerie numérique : photo aérienne / topographie / photogrammétrie / réalité augmentée
  • Optimisation des ressources numériques (gestion d’archives, bases de données, géomatique, SIG, WebSIG)
  • Archéologie du bâti
  • Archéométrie des artefacts : des savoir-faire à la conservation
  • Chronologie et datation
  • Anthropologie, anthropométrie, archéozoologie, ethnoarchéologie
  • Géomorphologie / archéogéographie
  • Science participative / OpenScience / Creative Commons
  • Législation sur les monuments et l’archéologie, la propriété intellectuelle, etc.
  • Valorisation : film, exposition, manifestations culturelles, médiation culturelle

♦ Public visé

Ce séminaire s’adresse aussi bien aux jeunes chercheurs (masters, doctorants) qu’aux membres statutaires des universités et du Cnrs (techniciens, ingénieurs, chercheurs, enseignants-chercheurs) participant à des missions archéologiques ou documentaires, quel que soit le lieu de la mission, en métropole ou à l’étranger.


Vous aimerez aussi...