Recrutement d’un CDD – SGBD

CDD financé grâce au LabEx ResMed
« Religions et sociétés dans le monde méditerranéen »

Durée : 3 mois (novembre 2016-janvier 2017)

 Date limite pour le dépôt des dossiers de candidature :
→ 30 octobre 2016 à minuit

______________________________

Dans le cadre du programme Pratiques religieuses et rôle des lieux de culte dans l’organisation des territoires en Gaule du Nord (GOpSeR), le Labex ResMed lance un appel à candidatures pour un contrat de trois mois commençant le 1er novembre 2016.
Date limite de candidature : 30 octobre 2016.

♦ Éligibilité

Le CDD est ouvert aux post-doctorants en archéologie ou histoire ancienne.

♦ Description de la mission

Contexte

Le projet GOpSeR – « Gaule Occidentale. Paysage sacré et rituels » – vise à rassembler et étudier la documentation concernant les formes de mutation et de transition des lieux et pratiques cultuels de Gaule occidentale, entre les périodes néolithique et protohistorique (avant la conquête romaine) et le Moyen Âge (après la christianisation).

Au-delà d’un simple inventaire, il s’agit de suivre l’évolution des lieux de cultes en s’intéressant à leur origine et à leur devenir, à leur mode d’implantation, leur désaffection ou leur conversion.

Description et objectif de la mission

Le/la candidat(e) aura pour mission de collecter les données existantes – pour la plupart inédites – concernant les lieux et pratiques cultuelles en région Normandie et Centre-Val de Loir et de mettre en place un outil d’acquisition et d’analyse de la documentation, quelle que soit sa forme (images satellites ou issues de prospections aériennes, LIDAR, fouilles anciennes, textes) à l’aide d’un système de gestion de bases de données (SGBD) dont il aura la charge. Il/Elle s’attachera à constituer une équipe pluridisciplinaire et pluri-institutionnelle (SAD, SRA, Inrap…) autour du thème d’étude.

L’objectif sera d’organiser l’ensemble de la documentation en vue d’extraire les critères pertinents pour une analyse spatiale de l’implantation, de l’organisation et de l’évolution des lieux de culte – tous types confondus – sur le long temps. Le/la candidat(e) s’appuiera pour cela sur les outils de géomatique et pourra compter sur la collaboration d’une équipe constituée de différents partenaires. Il/Elle pourra être amené(e) à guider ou à former des étudiants de Master pour l’accompagner dans ses tâches.

Le/la candidat(e) sera familier(ère) du contexte géographique et historique de la Gaule et aura de préférence déjà travaillé sur la zone concernée. Il/Elle sera également familier(ère) des types de données à traiter (cartographique, géographique, archéologique, textuelle) et devra être à même de manier au moins un logiciel de base de données comme, si ce n’est déjà fait, d’acquérir les bases du maniement d’un SIG (ArcGis ou logiciel libre si cette solution est préférée). Il/elle saura générer et activer un réseau d’informations et de compétences.

Le rôle du /de la candidat(e) consistera à :

  • effectuer des recherches documentaires en lien avec le programme Pratiques religieuses et rôle des lieux de culte dans l’organisation des territoires en Gaule ;
  • mettre en place un outil d’acquisition et d’analyse des données associé au programme (SGBD et SIG), l’alimenter et le modifier ;
  • participer à la constitution de l’équipe pluri-institutionnelle autour du thème d’étude ;
  • guider ou former les étudiants de Master intégrés au projet ;
  • participer à l’organisation des colloques/tables rondes/journées d’études mis en place dans le cadre du projet.

 

♦ Profil recherché

Le/la candidat(e) devra avoir un doctorat en archéologie et/ou en histoire ancienne en adéquation avec le thème de recherche du contrat. Il/elle sera formé(e) à l’étude critique des textes et à l’analyse historico-critique, ainsi qu’à l’étude des données archéologiques. Le/a candidat(e) devra avoir des connaissances sérieuses en histoire et archéologie de la Gaule du Nord, une conscience des enjeux en matière de conservation du Patrimoine et de l’environnement, ainsi qu’une ouverture aux sciences des religions en général. Il/Elle aura la maitrise du traitement du mobilier archéologique, en particulier de la céramique.

♦ Dossier de candidature 

  • Formulaire de renseignements à télécharger
  • Lettre de motivation
  • Curriculum vitae
  • Copie électronique de la thèse si celle-ci n’a pas été publiée à la date de la candidature
  • Une publication significative sous format électronique

Le dossier sera présenté en français.

♦ Dépôt du dossier

Le dossier sera envoyé au format pdf avant le 30 septembre 2016 minuit, dans un email ayant pour titre « Profil Lieux de culte en Gaule », à la responsable du programme Pratiques religieuses et rôle des lieux de culte dans l’organisation des territoires en Gaule du Nord Mme Fabienne Dugast (fabienne.dugast@cnrs.fr), avec copie à la Directrice du LabEx ResMed, Mme Béatrice Caseau (beatrice.caseau@labex-resmed.fr). L’admission sera décidée sur dossier au plus tard mi-avril 2019.

Date de début du contrat : 1er novembre 2016
Rémunération : environ 1900 €/mois brut (rémunération standard pour post-doctorat à l’Université Paris-Sorbonne).
Un rapport final sera fourni à l’issue du contrat présentant la contribution du/ de la candidat.e au programme Pratiques religieuses et rôle des lieux de culte dans l’organisation des territoires en Gaule du Nord du Labex ResMed.


Vous aimerez aussi...