– Sophie Dransart, François Hardy – PNR Haute Vallée de Chevreuse

 

– Paysages anthropiques et milieux naturels : une approche contradictoire ? –

Table ronde 12-13 mars 2018 • Vallée de l’Eure : une rivière, des territoires  •  Dreux

Résumé

En 2007, lors des travaux du Grenelle de l’Environnement, l’Etat répond aux obligations de l’Europe en matière de continuités écologiques des territoires, en instituant le concept de Trame Verte et Bleue.

Concernant la continuité aquatique, il s’agit de restaurer les cours d’eau dans leurs dimensions longitudinales et transversales pour la libre circulation de la faune et des sédiments. Les Parcs naturels régionaux sont aussitôt sollicités par l’Etat pour contribuer sur leur territoire à atteindre les objectifs nationaux. Mais depuis leur conception par la DATAR et leur création en 1968, les PNR ne se résument pas à des organismes de protection de l’unique patrimoine naturel, même si la bonne qualité de ce dernier est indispensable au classement.
La loi créé ainsi les PNR sur la base de la qualité du patrimoine naturel, culturel et paysager.

L’équipe technique et scientifique du PNR de la Haute Vallée de Chevreuse allait donc répondre à cette problématique d’une manière transversale, en proposant aux élus de répondre à une question apparemment contradictoire de restauration écologique de la continuité des cours d’eau, censée détruire les ouvrages hydrauliques qui entravent les cours d’eau, fussent-ils patrimoniaux, et de préservation du patrimoine bâti lié à l’eau.

L’entrée environnementale de cette problématique allait donc associer les deux missions Patrimoine et Nature/Environnement. Un partenariat entre le PNR et la Sorbonne a permis dans un premier temps d’établir un cahier des charges pour lancer une étude sur les moulins du territoire. En parallèle, les premiers projets de restauration de la continuité écologique des cours d’eau ont été lancés sur le terrain par François Hardy.

 

♦ Pour citer cette communication :

Sophie Dransart, François Hardy, « Paysages anthropiques et milieux naturels : une approche contradictoire ? », Vallée de l’Eure : une rivière, des territoires, table ronde organisée par F. Dugast et I. Renault, 12-13 mars 2018, Dreux.



Citer ce billet
ValEuRT (2018, 13 mars). – Sophie Dransart, François Hardy – PNR Haute Vallée de Chevreuse. Bienvenue en Vallée de l'Eure. Consulté le 22 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v5ps

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search