LabEx ReSMed – Journée de présentation des travaux des jeunes chercheurs (8 juin 2017 – Paris)

 

Ingrid Renault Présentation de la base de données GOpSeR –

Sorbonne – Paris
Bibliothèque Boutruche
esc. F, 2e étage

 

Axe A2. Paysages et édifices

8 juin 2017 : 14h30-15h00
Ingrid Renault

Paysage religieux et organisation du territoire : SGBD GOpSeR

 

Résumé

L’objet de cette communication a été de présenter les avancées de la base GOpSeR (sous FileMaker Pro 15 Advanced), recherche réalisée dans le cadre du LabEx ResMed (contrat du 1er octobre 2016 au 27 janvier 2017). Il s’est agi plus précisément de présenter les orientations données à cette base – son organisation, sa configuration – et détailler son MCD.

La création de la base de données est réalisée dans le cadre du projet « Transformations du paysage religieux en Gaule occidentale : émergence, structuration et évolution des espaces sacrés et des rituels », dirigé par Fabienne Dugast.

 

♦ Rappels des objectifs du projet

Le projet GOpSeR (Gaule occidentale : paysage sacré et rituels) s’inscrit dans un projet d’étude du paysage religieux et de son organisation dans les territoires de Gaule occidentale (axe A.2. « Paysages et édifices » du LabEx ResMed) mené sous la direction de F. Dugast. L’objectif est d’établir une cartographie géo-référencée des lieux de culte repérés dans les cités carnute et éburovice (Gaule occidentale) afin de pouvoir opérer des modélisations et des analyses spatiales à différentes échelles d’espace et de temps.

Au-delà de l’analyse sitologique habituelle relative à ces thématiques (Fauduet, Arcelin 1993 ; Trémel 2010), le système de gestion de bases de données (SGBD) envisagé en lien avec un Système d’information géographique (SIG) vise à permettre d’organiser l’ensemble de la documentation, tout type confondu (textes, archives, iconographie, données environnementales et archéologiques, anciennes et plus récentes…) en vue d’extraire les critères pertinents pour une analyse spatiale de l’implantation, de l’organisation et de l’évolution des lieux de culte sur le temps long. L’analyse de l’environnement géographique et topographique devra permettre une modélisation de l’évolution de ces lieux.

♦ Résultats et objectifs atteints

Dans un premier temps, un récolement des données existantes a été effectué ainsi que l’organisation de l’ensemble de la documentation, liée directement ou indirectement aux lieux de cultes.  Dans le cadre de cette recherche, j’ai mis en place un Modèle conceptuel de données (MCD) qui matérialise l’ensemble de la documentation prise en compte – archéologique, géographique, environnementale – et qui a permis de mettre en évidence les relations, spatiales et temporelles, que chaque domaine considéré entretient avec les autres. Ce MCD a permis également d’articuler les difficultés inhérentes aux données archéologiques, telles que l’incertitude d’interprétation ou la chronologie flottante.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
ValEuRT (8 juin 2017). LabEx ReSMed – Journée de présentation des travaux des jeunes chercheurs (8 juin 2017 – Paris). Bienvenue en Vallée de l'Eure. Consulté le 17 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/v5p5


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search