– Rémi Brageu – LAMS

  • RBrageu–TissuCopte
  • RBrageu_Procédé
  • RBrageu_Série
  • RBrageu_FontaineAthéna
  • RBrageu_Biface

– Photogrammétrie de petits objets –

Séminaire TechnicoTop 2020-2021 • Techniques émergentes appliquées au monde de la recherche en histoire et archéologie

Résumé

Le procédé de la photogrammétrie remonte à la fin du XIXe siècle et se développe, avec la photographie aérienne en ballon, dans le cadre de l’observation et de la mesure de terrain et de façades de bâtiments. Il constitue l’ensemble des techniques et méthodes permettant de restituer la géométrie d’un objet à partir de couples de clichés pris à des points de vue différents.

En archéologie, le recours à la photogrammétrie est de nos jours assez courant, notamment dans le domaine du relevé de fouilles. Elle peut également s’appliquer sur les objets issus de la fouille elle-même. C’est une méthode qui permet d’obtenir l’artéfact 3D d’un objet, que celui-ci soit très lourd, très imposant ou au contraire petit ou extrêmement fragile. Pour ce faire, une optique « standard » de 50 ou 80 mm peut suffire à créer un artéfact 3D. Un certain nombre de règles sont toutefois à appliquer…

  • pour en savoir plus sur les travaux de Rémi

 

♦ Pour citer cette communication :

Rémi Brageu, « Photogrammétrie de petits objets », TechnicoTop. Techniques émergentes appliquées au monde de la recherche en histoire et archéologie, séminaire organisé par A. Charpentier, F. Dugast, J. Masquelier-Loorius, E. Neri (Umr Orient & Méditerranée) et présenté en visioconférence, 6 novembre 2020.


Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search